Manuel de l’écriture et de survie

Manuel de survie et d'écriture

Martin Page

Points, 2015

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre. J’avais été attiré par le titre. Ce livre est un avant tout un hymne à la vie, à la nécessité d’Etre dans la vie, être soi et assumer ce qu’on est, même si on n’est pas conforme au modèle social. Bien sûr, c’est un hymne aux livres, à la lecture, à la littérature et à la création.

Cela donne envie de lire (j’ai noté tout un tas de références) mais aussi de faire tout un tas de choses en rapport avec sa part créative : écrire, dessiner…

Ce livre se présente comme un échange épistolaire entre un écrivain et une jeune écrivaine, Daria.

L’art est un art de vivre et de combattre. N’oublie jamais cela ceci, chère Daria : le monde est magique et nos pouvoirs sont infinis. Il n’y a qu’une chose à faire des violences, des jalousies, des dégueulasseries, de tous les coups et des mensonges : les dévorer. C’est notre faim qui nous sauve. 

Les livres sont mes objets préférés et parmi mes plus grandes sources de plaisir justement parce qu’ils se nourrissent du monde et des autres arts. Le livre est un objet merveilleux par sa faculté à tout assumer. 

Tout a commencé par des romans, ils m’ont formé, ils m’ont appris à poser un regard passionné et scrutateur sur les choses, à transformer images et sensations en mots. Mais peu à peu, la lecture est devenue une faculté propre, un don qui s’appliquait à tous les objets. Les livres nous enseignent ceci : le monde entier se lit. Il n’y a pas d’évidence. Voir, entendre, goûter sont des entrées en matière. Ensuite, il faut lire. Les choses ne sont pas données. Nous les saisissons et nous les décodons. La lecture est une expérience générale et permanente. Il ne devrait pas y avoir de différence entre nos yeux qui suivent une ligne de texte et ces mêmes yeux qui regardent la personne qui se trouve en face de nous. 

J’ai copié tout un tas de passages sur mon carnet ainsi que des références de livres telles que la « Correspondance » de Flaubert que je n’ai pas encore eu l’occasion de lire. J’ai aimé aussi ses mots sur la solitude qui peut être difficile et l’est moins quand elle devient « un espace de liberté et de création ». C’est un livre positif qui donne envie et qui booste. Je vais le garder précieusement et le relire certain passage  de temps à autre.

Une réflexion sur “Manuel de l’écriture et de survie

  1. Pingback: Mon top 10 de 2015 | Voyage au bout de mes livres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s