Les infâmes

Lesinfames

Jax Miller,

Editions Ombres Noires, 2015

 

Freedom Oliver, témoin protégé, sort de son anonymat pour partir à la recherche de
sa fille qui a disparu. Je n’ai pas réussi à m’attacher à ce personnage de Freedom
Oliver et pour moi c’est essentiel de ressentir un minimum d’empathie pour l’un des
personnages. Là, il y a beaucoup de choses dans cette histoire et la structuration de
toutes ces parties n’est pas limpide. Le rythme est lent, surtout les 174 premières
pages où l’on découvre le personnage de Freedom et des bribes de son passé. Le
rythme s’accélère un peu ensuite quand Freedom part à la recherche de sa fille et
qu’une course contre la montre s’engage. Mais à ce moment, on dénoue l’intrigue et
ce, bien avant la fin. On reste à distance de ce livre car on n’est pas happé dans un
rythme endiablé ou bien par l’atmosphère du livre. De plus, la psychologie des
personnages y est peu développée à mon goût.
C’est un premier roman. Beaucoup de bons ingrédients sont là mais il manquait un
petit quelque chose pour que cela soit réellement bon à mes yeux.

Lu dans le cadre du Grand Prix des Lectrices de ELLE 2016

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s