Des livres qui me transportent

Peu venue depuis longtemps, mais la vie professionnelle m’a accaparée. J’ai néanmoins lu et pris des notes sur mes lectures et espère d’ici là rédiger au mieux un petit article sur chacun d’eux.

Je signale trois livres que j’ai aimé d’amour et que je viens de dévorer :

« La langue des oiseaux » de Claudie Hunzinger

J’avais beaucoup aimé de cette auteur « Elles vivaient d’espoir », mais j’ai encore plus aimé « La survivance » qui raconte le refuge d’un couple de libraires en faillite qui trouve refuge avec leur stock de livres dans une vieille maison délabrée à la montagne. Je ne désespère pas de trouver un jour « Bambois, la vie verte » qui n’est plus édité. Bon, j’avoue j’en suis au début du livre, mais d’ici peu, il sera lu, je ne peux pas le lâcher. Je rêve de partir dans un endroit isolé au milieu de la nature. Dans ce livre, c’est ce qui se passe. La narratrice part à la montagne dans une « baraque » sommaire et entretient sur Ebay des étranges échanges avec une jeune japonaise.

« Ma bibliothèque : Lire, écrire, transmettre » de Cécile Ladjali

Pour les amoureux des bibliothèques, des livres, de la littérature. J’adore tout simplement ce livre. Se raconter à travers sa bibliothèque et les auteurs lus.

« Mon année Salinger » de Joanna Smith-Rakoff

C’est un récit très intéressant sur une jeune assistante qui travaille dans une agence littéraire qui gère entre autres auteurs Salinger mais aussi les nombreux courriers de lecteurs de Salinger.

Je poursuis ma découverte de Salinger au prisme du regard de cette jeune femme. J’avais eu un regard très négatif sur cet écrivain au travers du récit de Joyce Maynard « Et devant moi le monde » qui raconte sa liaison avec Salinger alors qu’elle a tout juste 18 ans et lui plus de 50 ans. Un type particulier et abominable.

Malgré tout, ce livre m’a donné envie de lire « Franny et Zooey » de Salinger. Donc, certainement, une de mes prochaines lectures.

 

Le langage des oiseaux       Ma bibliothèque       Mon année Salinger