Du train où vont les choses à la fin d’un long hiver

du train où vont les choses

Francis Dannemark

Robert Laffont, 2011

J’avais adoré de cet auteur « La véritable vie amoureuse de mes amies en ce moment précis » qui était un vrai livre doudou qui fait du bien.

J’ai poursuivi ma découverte de cet auteur par ce petit livre de 92 pages « Du train où vont les choses à la fin d’un long hiver ». Notez la longueur des titres de cet auteur, titres que j’adore.

J’ai aimé retrouvé l’écriture et le regard de Francis Dannemark. On y trouve beaucoup d’amour et de tendresse pour ses personnages.

Christopher et Emma se rencontrent à la gare de Bruxelles et vont tous deux à Lisbonne. Un long voyage en train. Elle rend visite à sa sœur, lui a décidé de tout plaquer et de travailler dans un café d’un ami. Ces deux-là se trouvent durant cet intermède et parlent de leurs réflexions sur le monde, la société de consommation… Des références culturelles (cinéma, littérature, musique) et beaucoup de douceur.

Si on accueillait l’Autre avec gentillesse, le monde en serait transfiguré. On se prend à y rêver en lisant ce livre.

En ce qui concerne l’auteur, Francis Dannemark, j’ai vu qu’il collabore de très près avec Véronique Biefnot (une autre auteure que j’adore) et ont des projets communs d’écriture qu’on peut découvrir ici : http://www.francisdannemark.be/biefnot-dannemark/l-auteur/

De bonnes lectures m’attendent encore cette année.