Patte de velours, oeil de lynx

Maria Ernestam

Gaïa, 2015

J’adore ce livre. Ce qui semblait être une simple histoire de chat et de territoire se transforme en un vrai thriller avec un rebondissement incroyable.

Sara et Björn viennent s’installer avec leur chat à la campagne. Leurs voisins les plus proches semblent très sympathiques mais la suite de l’histoire montrera qu’ils sont très surprenants et même inquiétants. Ce livre est à lire pour un petit moment de détente. J’avais lu du même auteur « Les oreilles de Buster » que j’avais beaucoup aimé avec une certaine tension qu’on retrouve ici dans ce livre sous des apparences tout à fait respectables.

J’adore la couverture !!!

 

Publicités

La bibliothèque des cœurs cabossés

La bibliothèque des coeurs cabossés

Katarina Bivald

Denoël, 2015

Après avoir entendu Gérard Collard, célèbre libraire de « La griffe noire » vanter les louanges de ce livre et voir ces yeux brillants de bonheur, je me suis vite procurée ce livre. Le bandeau du livre faisait référence au « Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates ». Tout pouvait me plaire.

Donc, j’attendais que ce livre parle essentiellement de livres et de gens passionnés par les livres. Et j’ai été surtout déçue car ce livre parle surtout de gens habitants la petite ville de Broken Wheel dans l’Iowa. Je ne suis pas arrivée à savoir qui étaient vraiment ces gens, ils sont plutôt d’un genre taiseux.

Je me suis ennuyée à la lecture de ce livre que j’ai menée jusqu’au bout.

J’ai eu un léger éblouissement à la page 77 où Sara entre enfin dans la chambre d’Amy et découvre sa bibliothèque qui est vraiment impressionnante.

Je crois que j’aurai aimé plus rentrer dans la vie de ces gens. Le développement psychologique des personnages ne m’a pas semblé très développé. J’avais beaucoup de mal à resituer les multiples personnages. Je n’ai pas ressenti l’Amour des Livres à travers ces mots.

On avait en début de chapitre les lettres d’Amy à Sara. Mais aucun lien n’était vraiment fait ensuite avec le chapitre.

Voilà, je ne suis pas entrée dans ce livre.  J’aurais tellement aimé pourtant.

Les anges aquatiques, Mons Kallentoft

Les anges aquatiques

Seuil, 2014

 

J’avais adoré « Hiver », « Eté », « Automne », « Printemps » et je m’étais attachée au personnage de Malin Fors, enquêtrice très douée et maman solo qui fait comme elle peut.

Mons Kallentoft nous avait fait le plaisir d’écrire « La 5e saison ». Et sincèrement, je pensais que c’était fini.

Mais ce n’était pas fini !!! « Les anges aquatiques » est sorti en mai.

D’entrée de jeu dans cette nouvelle enquête, Malin Fors dit :
« Je veux être réincarnée en une personne sans addiction ni rêves, une personne libre et animée du seul désir d’être heureuse. » Ce n’est pas gagné à la lecture de ce nouveau tome.

Un double-meurtre, une enfant disparue… Cette enquête va mener à plusieurs pistes : une histoire de pots de vin, l’adoption d’enfant étranger…

On entre aussi dans la vie personnelle de Malin où nous sommes choqués aussi par l’attitude de Peter, ce prince pas si charmant. Sa vie personnelle est toujours un fiasco, alors qu’elle ne mérite pas cela. On suit aussi la vie de ces collègues.

Cette nouvelle enquête est conforme aux autres. Je pense qu’un 7e tome doit être prévu pour le bonheur de tous les fans de Malin Fors et de Mons Kallentoft bien sûr.